Les métiers

Cadre Achat

Le cadre Achat (homme ou femme) est le responsable contractuel de l’exécution du contrat d’achat. Il achète les produits dont son entreprise a besoin, en négociant les meilleures conditions de prix, de délais et de service après-vente.

Il travaille au service des projets en étroite collaboration avec les équipes techniques et vente.

Il participe à l’élaboration des dossiers de consultation, reçoit les offres des fournisseurs, les évalue et établit la sélection. Après la phase de choix final, il est en charge d’exécuter le contrat d’achat avec la collaboration du service juridique. Il travaille en étroite collaboration avec le responsable qualité fournisseur qui lui vérifie que la fourniture est conforme au cahier des charges.

L’activité professionnelle s’exerce dans tous les domaines du spatial : satellites, lanceurs, systèmes sols, vols habités.
Les applications associées sont : observation de la terre, télécommunication, positionnement et navigation, météo, exploration de l’univers, et expérience en micropesanteur.

Recueillir le besoin et proposer une stratégie d’achats

L’acheteur doit connaître les enjeux économiques de son entreprise pour pouvoir proposer une stratégie d’achat lié au programme spatial.

Trouver les bons fournisseurs Acheter, cela semble simple ! Pourtant, la mission de l’acheteur ne se limite pas au choix des produits. Il doit aussi connaître les fournisseurs dans des domaines technologiques très spécifiques en effectuant une veille permanente afin de pouvoir les sélectionner et mener avec eux les négociations. Il doit régulièrement évaluer les fournisseurs et définir avec eux des démarches d’amélioration permanente avec le support de la Qualité.

Gérer les appels d’offre

L’acheteur est le point focal pour préparer et lancer un appel d’offre, recevoir les réponses des fournisseurs et dérouler le processus de sélection jusqu’à la signature du contrat. La sélection doit s’effectuer sur la base de critères précis en collaboration avec l’équipe projets et qualité.

Sa mission : obtenir le meilleur rapport qualité/prix mais en sachant que dans le spatial la réduction des prix ne doit jamais se faire au détriment de la qualité en orbite ! Il prend connaissance de la qualité et du prix des marchandises, des quantités disponibles, des délais de livraison, et surtout des risques associés. Puis il essaie d’obtenir les conditions d’achat les plus avantageuses possibles en accord avec la stratégie achat préalablement définie.

Des interlocuteurs divers

Pour connaître les besoins en produits de son entreprise, l’acheteur dialogue avec des interlocuteurs variés. Dans l’industrie, il travaille étroitement avec les services techniques demandeurs : projet, production. En contact permanent avec les fournisseurs, il les reçoit ou négocie directement par téléphone.

Une certaine mobilité exigée

Il est également amené à se déplacer à l’international pour rencontrer divers interlocuteurs et participer à des présentations de produits et à des salons. Son métier l’amène à effectuer de nombreux voyages, parfois imprévus, sur une zone géographique plus ou moins étendue.

Des responsabilités étendues

Les responsabilités de l’acheteur n’ont cessé de s’étendre. Lorsqu’il conclut un contrat de plusieurs centaines de milliers d’euros, il engage financièrement son entreprise.

Une réelle curiosité est indispensable à l’acheteur pour bien connaître les produits, leurs caractéristiques, leurs évolutions techniques. Rigueur et méthode lui permettent de se constituer une documentation importante, constamment mise à jour. Il anticipe l’évolution du marché et s’informe sur les nouveaux produits et technologies.

Ce praticien de la négociation doit savoir argumenter et convaincre. L’esprit d’initiative et un excellent relationnel sont deux points forts, de même qu’une personnalité affirmée, le sens de l’écoute et du dialogue.

Dans l’industrie, une double compétence technique et commerciale devient une nécessité. La pratique de l’anglais, voire d’une seconde langue étrangère, se révèle indispensable.

Carrière :

Dans l’industrie, son poste est rattaché au service des achats.

Les jeunes diplômés débutent généralement au poste d’assistant acheteur. Avec de l’expérience, ils peuvent évoluer vers un poste de responsable, de directeur des achats ou du service approvisionnements ou du service ventes.

Salaire :

Salaire indicatif du débutant :

De 1800 à 2300 euros brut par mois.

  • Acheteur
  • Responsable Achats

Accès au métier

Il existe actuellement deux principaux niveaux de formation pour ce métier, à bac + 3 et à bac + 5. Mais la tendance est au recrutement de jeunes de plus en plus qualifiés. Les diplômés des écoles supérieures de commerce (bac + 5) semblent les mieux adaptés. Nombreuses sont celles qui proposent des spécialisations achats en dernière année de cursus

  • Niveau bac + 3
    • Licence pro spécialisée en achats
    • Diplôme spécialisé en achat (ISAAP)
    • Diplôme des écoles de commerce généralistes dépendant des chambres de commerce et d’industrie (CCI).
  • Niveau bac + 5
    • Diplôme des écoles supérieures de commerce : entrée sur concours, directement après le bac (général) ou, le plus souvent, après une classe préparatoire, ou encore en admission parallèle (avec un bac + 2, + 3, + 4 sur concours)
    • Diplôme des écoles d’ingénieurs : avec une double compétence. Par exemple, une spécialisation commerciale ; Master pro des secteurs commerce-commerce international, vente ou management. Il en existe aussi une dizaine, spécialisée en achat.

Parcours des formations

Formations aux métiers du spatial, un site actualisé proposé par l’ISSAT et ses partenaires

Nos partenaires

Lycée de l'EspaceCNESAirbusThales Alenia SpaceArianeGroupIngénieurs Pour l'EcoleIRT St Exupery ISSATGIFASUIMM--

Métiers du Spatial ©2020

Recherche