En bref

Les acteurs de la Formation et de l’Orientation

Tout au long de sa vie scolaire et professionnelle, chacun s’interroge sur son projet : choix d’une filière, d’une formation, d’un métier, acquisition de nouvelles compétences, reconversion professionnelle…

À chacune de ces étapes, des interlocuteurs vous accompagnent dans la réalisation de votre projet.
Celui-ci peut vous conduire dans le domaine spatial. Les métiers sont divers et variés : scientifiques et technologiques, mais aussi transverses dans les domaines du commerce et des sciences humaines et sociales.
À vous de choisir !

La formation initiale désigne les différents cursus au cours duquel élèves et étudiants acquièrent des compétences et des savoirs indispensables à la vie en société et à l’exercice d’une profession. Un diplôme sanctionne la fin de chacun des cycles.
L’apprentissage de la lecture et du calcul est une des finalités de l’enseignement primaire. L’enseignement secondaire, quant à lui, a pour but de faire acquérir à l’élève les connaissances générales et spécifiques qui lui permettront d’appréhender les éléments du patrimoine culturel national et international. Certains établissements ont mis en place des compléments ou activités spécifiques de formation en lien avec le spatial.

En savoir plus

L’enseignement supérieur regroupe toutes les formations post baccalauréat. Vous pourrez consulter le schéma suivant pour étudier les parcours possibles afin de travailler dans le secteur de l’aéronautique et le spatial.

En savoir plus

L’Espace, du Primaire au Secondaire

Accompagnement pédagogique lié au spatial

Pour sensibiliser les élèves au domaine du spatial dans le primaire et secondaire, les acteurs du spatial ont créé des dispositifs d’accompagnement pédagogiques.
Au-delà des connaissances apportées, ces dispositifs permettent aux élèves de rencontrer des acteurs de l’industrie spatiale et de relancer l’intérêt des élèves vers les carrières scientifiques, technologiques et industrielles.
Elles sont aussi utilisables par les élèves intéressés et motivés.

Des lieux incontournables

Pour faire connaître le spatial aux plus jeunes, plusieurs musées en France (Musée de l’Air et de l’Espace, la Villette espace astronomie, Cité de l’Espace …) accueillent le public et mettent à disposition du matériel pédagogique. Par exemple, la Cité de l’Espace à Toulouse offre des opportunités pour développer et mettre en application ses compétences, pour les élèves de la maternelle au lycée.

Esapce Education de la Cité de l'Espace

Espace éducation – Cité de l’Espace

Les diplômes

Après la 3e, l’enseignement professionnel permet aux élèves d’obtenir un CAP (Certificat d’aptitude professionnelle), un BEP (Brevet d’études professionnelles) qui est une certification intermédiaire, un Baccalauréat professionnel, une MC (Mention complémentaire), une FCIL (Formation complémentaire d’initiative locale).

La voie générale et technologique conduit à l’obtention d’un Baccalauréat général ou technologique qui permettra ensuite la poursuite des études dans l’enseignement supérieur.

Etudes après la troisième

Ce schéma présente les études possibles après la 3e mais aussi les poursuites d’études dans l’enseignement général et technologique ou professionnel.

Une spécialisation dans l’aéronautique et le spatial

Des diplômes spécialisés pour le secteur aérospatial existent dans plusieurs régions.
Voir ici la brochure « Formations pour un métier dans l’industrie aéronautique et spatiale » éditée par le GIFAS : Livret_Metiers_2020_GIFAS
Pour en savoir plus, vous pouvez vous procurer le guide « Les métiers de l’industrie aéronautique et spatiale, Parcours, 2017« .

L’Espace dans l’Enseignement supérieur

Schéma des études supérieures

ISSAT  Le site de l’ISSAT (Institut au Service du Spatial, de ses Applications et Technologies), répertorie au niveau national et européen, les diverses formations académiques, continues et par apprentissage liées au spatial.

BTS et BUT

De nombreux BTS ou BUT sont spécialisés dans le domaine aéronautique et spatial. Ces diplômes débouchent directement sur un emploi ou permettent de poursuivre en licence/master ou diverses écoles d’ingénieurs.
La formation continue à l’intérieur de l’entreprise après quelques années d’expérience en tant que technicien offre également de nombreuses possibilités.

Pour en savoir plus sur le BUT : ONISEP/Choisir mon métier/BUT

Licence, Master, Doctorat

La formation universitaire est organisée en trois cycles et ainsi en trois diplômes nationaux :
• Licence : le diplôme national de licence se prépare en six semestres.
• Master : après la licence, le diplôme de master s’obtient en 4 semestres (diplôme bac + 5 années d’études) pour obtenir une qualification et une insertion professionnelle de haut niveau.
• Doctorat : avec un Master ou titulaire d’un diplôme bac + 5 années d’études, les étudiants peuvent préparer un doctorat qui dure 3 ans (il correspond à un diplôme bac + 8 années d’études) pour acquérir une expérience dans la Recherche

Ingénieur

En France, il existe 200 écoles d’ingénieurs réparties sur tout le territoire, et qui forment environ 40 000 diplômés chaque année. La plupart des écoles sont généralistes, d’autres sont spécialisées, par exemple dans les techniques ou les applications du spatial. L’admission se fait généralement sur concours après les classes préparatoires, mais certaines sont accessibles après le bac. L’admission sur titre (BTS, BUT ou licence/master) est souvent possible. Certaines écoles proposent une formation en alternance.

Formation en apprentissage

L’apprentissage a pour objectif de dispenser à des jeunes une formation générale, théorique et pratique, pour acquérir un des diplômes qui vont du certificat d’aptitude professionnelle (CAP) jusqu’au diplôme d’ingénieur ou un titre à finalité professionnelle reconnu, dans le cadre d’un contrat de travail de type particulier. L’apprentissage propose un enseignement en alternance associant une formation en entreprise (sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage) et des enseignements dispensés dans un CFA, centre de formation d’apprentis.

A noter que l’apprentissage dans l’enseignement supérieur se développe à un rythme soutenu (plus de 42 % des apprentis).
TechAlternanceCe site dédié à l’industrie et à l’aérospatial en particulier met en relation apprentis et entreprises.

En savoir plussur l’apprentissage :

Equipe EyeSat

Équipe EyeSat au CST© CNES/Emmanuel GRIMAULT, 2019.

EyeSat est un triple cubesat qui s’inscrit comme pilote du projet JANUS (Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l’enseignement Supérieur). A noter que l’équipe projet incorpore des jeunes en apprentissage.

 

 

FORMATION MILITAIRE

Au sein de la défense, il est possible de s’engager à différents niveaux d’études et de se former.
Les élèves militaires sont rémunérés et s’engagent à servir l’État sur une durée spécifique.

Au-delà de la formation de militaire qui vise à remplir des missions de protection du territoire national et de la population, les formations offrent de nombreuses spécialités à différents niveaux : Technicien réseau et télécommunication, Opérateur satellite, Officier des systèmes d’information et de communication, Ingénieur surveillance de l’espace.

FORMATION CONTINUE

La formation professionnelle continue a pour objet de :

  • Faciliter l’adaptation au développement des nouvelles technologies et aux nouvelles conditions de travail ;
  • Contribuer au maintien et à l’amélioration du niveau de qualification ;
  • Accroitre les chances de progression ou réadaptation professionnelles.

Plusieurs types d’organismes permettent la formation continue professionnelle :

  • Les organismes publics tels que le CNAM, l’Afpa, les Greta
  • Les structures de formation continue des universités et grandes écoles.
  • Les organismes privés.

Onisep Onisep : Que faire après le BAC

      JobIRL Jobirl : pour construire son projet d’orientation. Tu veux en savoir plus en échangeant avec des personnes qui étudient ou travaillent dans le spatial ? Rendez-vous sur la plateforme d’orientation JobIRL : les 14-25 ans peuvent contacter des pros et des étudiants pour échanger sur les métiers, les formations et les écoles de la filière aéronautique et spatial, mais aussi les rencontrer In Real Life (dans la vraie vie) !”

ISSAT L’ISSAT (Institut au Service du Spatial, de ses Applications et Technologies), a mis en place dès 2005 avec le soutien du CNES, Agence Française de l’Espace, un catalogue des formations au spatial

Le catalogue des formations du GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales)

AirEmploiAIREMPLOI Le site des métiers et des formations autour de l’aéronautique et du spatial.

Métiers du Spatial ©2020