Les usages

Agriculture

Agriculture - Airbus GEO

Le recours aux satellites en agriculture est devenu de plus en plus courant. Depuis longtemps les agriculteurs utilisent les données météorologiques pour savoir quand labourer, récolter ou arroser.
Les tracteurs sont guidés par GPS pour optimiser les travaux.

Les satellites d’observation de la terre permettent de contrôler les rendements des surfaces cultivées, d’identifier des zones en manque d’eau, en déficit d’engrais, ou infestées par des nuisibles.

Les pouvoirs publics se servent des satellites pour contrôler, avoir des informations sur les récoltes mais aussi pour anticiper la propagation de certaines maladies des cultures et du bétail.

Cultiver avec  l’aide des satellites


JDE mars 2010 ©CNES

Caractérisation des sols et des cultures

Par satellite, il est possible d’analyser la réflexion de la lumière par le sol ou par la végétation ce qui permet de faire le lien avec la teneur en matières organiques des sols, le stade de développement des cultures, leur niveau hydrique, la présence de maladies

A partir de là, les agriculteurs peuvent cibler, sur des zones précises, les traitements à faire, les doses d’engrais à mettre, les dates des récoltes …

Visualisation sur une même carte de l’état de croissance de l’ensemble des parcelles de toutes les cultures d’une exploitation.

L’objectif est de mettre en évidence les différences de croissance des cultures au sein de chaque parcelle pour mieux identifier les éventuels problèmes.

© Farmstar/Airbus GEO-Information Services

Farmstar

Un exemple :

L’indice de Production Fourragère est utilisé pour suivre la production d’herbe tout au long de la saison culturale.

Cet indice est obtenu à partir du traitement d’images satellitaires acquises tous les 10 jours. Il fournit une estimation fiable et objective des pertes et des fluctuations de production fourragères liées à des évènements climatiques.

La carte montre l’Indice de Production Fourragère sur l’ensemble du pays pour septembre 2016, des régions excédentaires (en vert foncé) à celles qui ont subi un déficit (en rouge).

Carte -Production fourragère ©Airbus

GEOLOCALISATION

En agriculture de précision, la géolocalisation à l’aide de système de géolocalisation par satellites (GPS ou GALILEO) a des usages variés :

  • Cartographie des sols en lien avec les systèmes d’information géographique (SIG)
  • Aide à la traçabilité pour des certificats d’origine de produit (localisation précise)
  • Guidage d’engin agricole pour réaliser des passages réguliers (labourage, épandage, ensemencement)
  • Automatisation des actions d’une machine en fonction de son positionnement.

Utiliser cette technique permet une précision de nuit comme de jour et quel que soit le temps. Elle permet un gain de temps, des économies de carburant et de produits phytosanitaires en évitant de repasser à des endroits déjà traités.

PREVENTION / PROTECTION

 

Les satellites météorologiques donnent des informations importantes aux agriculteurs : prévisions de pluies, de gels, de vents, d’inondations

Les satellites d’observation permettent aussi de visualiser les zones envahies par des nuisibles comme les criquets.

Les satellites de télécommunication permettent de diffuser très rapidement les informations dans des zones isolées.

CriquetDes scientifiques de l’Agence spatiale européenne (ESA) et des spécialistes du criquet pèlerin de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont annoncé, en 2017, la création d’une nouvelle imagerie satellitaire pour anticiper les invasions de criquets.

Ils ont établi des modèles qui, en fonction des données reçues par les satellites (notamment l’humidité du sol), permettent de prédire un regroupement de criquets jusqu’à deux mois à l’avance.

Viticulture

Vendanger à l’aide d’un satellite n’est pas un rêve : par exemple, les vignes sont cartographiées en fonction de leur vigueur ce qui permet une meilleure sélection des raisins.

Service Oenoview

Le service Oenoview® utilise des images avec une résolution très fine, inférieure ou égale à 2m50.

Ces images satellitaires, qui comportent différentes bandes spectrales dans le visible et l’infrarouge, sont traitées pour fournir des cartes de la parcelle. Ce traitement permet d’extraire des caractéristiques biophysiques donnant un état du végétal (vigueur et hétérogénéité). Les caractéristiques sont ensuite analysées afin de faire ressortir les parcelles atypiques, de définir des zones de vendange, etc….

  •  AGRIPEDD: agriculture de précision pour l’éducation au développement durable
  •  Le monde agricole face à la révolution SENTINEL-2
  • EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service) offers an affordable solution to move towards precision agriculture
  • Un autre regard sur la terre : La précision des satellites pour une agriculture de précision
  • FARMSTAR : une aide opérationnelle pour l’agriculteur aujourd’hui
  • Vendanges : quand les images satellites assistent les vignerons – France 2 

Nos partenaires

Lycée de l'EspaceCNESAirbusThales Alenia SpaceArianeGroupIngénieurs Pour l'EcoleIRT St Exupery ISSATGIFASUIMM--

Métiers du Spatial ©2020

Recherche