Les missions

Aller dans l’Espace

Une seule mission pour le lanceur

 

Placer des satellites en orbite

Les fusées sont les seuls véhicules capables de développer la puissance nécessaire pour s’arracher à l’attraction terrestre et mettre des satellites en orbite.
Les énormes quantités d’énergie développées par les moteurs doivent permettre :

  • de traverser les couches de l’atmosphère, en protégeant le ou les satellites des frottements de l’air,
  • De placer le satellite sur une orbite de transfert. La vitesse à donner à un satellite diminue avec l’altitude de celui-ci : plus il est haut, moins il est soumis à la gravité. La vitesse de satellisation est de 8 km/s à 200 km, 6,9 km/s à 2000 km et 3 km/s à 36 000 km (orbite géostationnaire).

 

Modélisation du lancement de 4 satellites Galileo

Modélisation du lancement des 4 satellites Galileo en novembre 2016 (ici, la séparation de la coiffe de la fusée). © P.Carril-ESA


VA247 – Décollage d’Ariane 5 le 05/02/2019 © CNES : observe bien la puissance nécessaire pour faire décoller la fusée.

La fusée : le seul véhicule capable d’emporter des objets dans l’espace

Imaginé au 19e siècle par le russe Constantin Tsiolkovski, le moteur de fusée doit pouvoir fonctionner aussi bien dans l’atmosphère que dans le vide, contrairement à celui de l’avion qui a besoin de l’oxygène de l’air.
Les moteurs éjectent des gaz à très grande vitesse dans une direction et la fusée est projetée par réaction dans la direction opposée.
Les grandes quantités de gaz nécessaires sont obtenues en faisant réagir des ergols (l’un combustible, l’autre comburant) ou la combustion de poudre, tous deux contenus dans les immenses réservoirs de la fusée.

Kourou, port spatial de l’Europe

Depuis 1965, les fusées européennes sont lancées depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG) qui se trouve en Guyane, département français d’outre-mer situé au nord-est de l’Amérique du sud.
La Guyane offre de très nombreux avantages :

  • elle est située juste au-dessus de l’équateur ce qui permet d’économiser du carburant pour le lancement des satellites géostationnaires,
  • son climat est stable, il n’y a ni cyclones, ni tremblement de terre, ni raz-de-marée,
  • sa densité de population est faible et l’ouverture de la base vers l’océan fait que les terres habitées ne sont pas survolées, ce qui offre de meilleures conditions de sauvegarde.
Site de lancements de fusées

Sites de lancement dans le monde © CNES

Centre spatial guyanais à Kourou

© Activité Optique Vidéo du CNES/CSG

10 ans d’études et de développement, 22 jours de campagne, 1h de vol…

Une fusée est un engin très complexe qui fonctionne de manière complètement automatique. Il n’y a pas de pilote à bord ! Seul l’ordre de destruction peut être donné du sol.

La fusée arrive en plusieurs parties sur Kourou et est assemblée sur place, puis le ou les satellites sont intégrés sous sa coiffe.
Une campagne de lancement dure environ 20 jours pour Ariane 5.

Salle jupiter 2 © CNES/ESA/Arianespace/Optique Vidéo CSG/JM Guill

Lorsque la fusée est entièrement assemblée, la veille du lancement, elle passe du Bâtiment d’Assemblage Final (BAF) à sa zone de lancement, tractée par un camion qui roule très lentement (3 à 4 km/h).

La chronologie de lancement peut commencer et dure environ 6 heures. On effectue les derniers remplissages de réservoirs, l’armement mécanique du lanceur en vue du lancement et les dernières vérifications sur le bon fonctionnement du lanceur et des satellites. Le moteur est allumé et ses paramètres contrôlés.

Si aucun voyant rouge ne vient l’interrompre au bout de 8 secondes de fonctionnement, l’ordre irréversible d’allumage des deux E.A.P. (Etages d’Accélération à Poudre) est donné.

La salle Jupiter est utilisée pour surveiller le bon déroulement des opérations de lancement. Les propriétaires des satellites à mettre en orbite sont aussi invités à assister au lancement qui reste toujours un évènement unique.

Nos partenaires

Lycée de l'EspaceCNESAirbusThales Alenia SpaceArianeGroupIngénieurs Pour l'EcoleIRT St Exupery ISSATGIFASUIMM--

Métiers du Spatial ©2020

Recherche