Les métiers

Procédés Fabrication Cartes électroniques

L’ingénieur (homme ou femme) Responsable Procédés de Fabrication de cartes électroniques dédiées au spatial est spécialiste dans certaines opérations de la fabrication de cartes électroniques qui sont montées dans les équipements d’un satellite. Ces opérations incluent notamment le collage, le brasage des composants (méthode de fixation des composants sur une carte électronique) et le câblage des liaisons entre les différents composants.

Il s’assure du lien entre les concepteurs qui étudient et créent les équipements et la fabrication des cartes qui les composent. Il est responsable du bon fonctionnement des machines qui permettent de réaliser les opérations de fabrication.
Il s’assure que la carte fabriquée fonctionne correctement et il s’engage sur la fiabilité et la conformité par rapport aux normes qualité liées aux conditions extrêmes de l’espace.

Carte électronique - CNES

CNES/GRIMAULT Emmanuel, 2005 – Modèle de vol d’une des huit cartes composant le convertisseur de l’instrument Pacs du satellite Herschel. Ces composants fabriqués par la société Steel Electronique sont embarqués sur des satellites comme Demeter et Parasol.

Découvre les ateliers de fabrication des cartes électroniques

L’ingénieur Responsable Procédés de Fabrication de cartes électroniques doit être à même de :

  • Comprendre les contextes, les besoins et proposer des solutions
  • Définir la stratégie de développement
  • Réaliser les qualifications techniques et les rapports. Ceci consiste à vérifier tous les paramètres techniques du procédé liés aux conditions extrêmes de l’espace.
  • Réaliser les cahiers des charges, les recettes/validation des machines dont il est responsable
  • Partager et capitaliser son expertise par la formation et certification des opérateurs, la rédaction des spécifications de conception, la participation aux revues de conception
  • Maintenir et développer ses compétences (revues, formation, conférences…)

Il intervient à différentes étapes de la vie de ces cartes électroniques :

  • En phase de production :
    • il s’assure que son procédé de fabrication ne génère pas de défauts sur le matériel produit,
    • il apporte son support à la fabrication en cas de problème,
    • il gère l’amélioration continue,
    • il garantit le niveau de formation des opérateurs.
  • En phase de conception :
    • en liaison avec le bureau d’études, les concepteurs des équipements, les ingénieurs composants, il qualifie les nouvelles configurations (composants, montages…) nécessaires aux nouveaux produits,
    • il s’implique dans l’industrialisation des équipements pour en garantir la faisabilité et valide les solutions retenues lors de différentes revues.
  • En amont de la phase de conception :
    • il conduit une veille technologique sur son procédé. Ceci consiste à se tenir informer à l’aide d’Internet, salons, conférences, visites fournisseurs de toutes nouvelles évolutions pouvant améliorer le procédé
    • il propose et consolide les investissements en adéquation avec les futurs besoins technologiques
    • il peut prendre part à des actions/projets de recherche.

L’activité professionnelle s’exerce dans tous les domaines du spatial : satellites, lanceurs, systèmes sols, vols habités.
Les applications associées sont : observation de la terre, télécommunication, positionnement et navigation, météo, exploration de l’univers, et expérience en micropesanteur.

Pour réaliser toutes ses tâches, il travaille en équipe avec :  

  • Des ingénieurs spécialisés dans différents métiers (Chefs de produits, Technologues, Concepteur électronique, Concepteur Bureau D’étude, Qualité, Composants)
  • Les responsables de fabrication
  • Les opérateurs
  • Les techniciens de maintenance
  • Les fournisseurs.

Son travail s’effectue :

  • Majoritairement en salle blanche où il effectue le support à la fabrication, le suivi des machines de production, l’analyse des problèmes rencontrés, la qualification des nouvelles configurations
  • En réunions avec les concepteurs, la qualité, les fournisseurs afin de bien préparer la phase de fabrication
  • À son bureau pour la rédaction des rapports de qualification, l’analyse des indicateurs du suivi de procédés, la rédaction de présentations.

Il est amené à voyager en France, en Europe et dans le monde pour assurer la veille technologique et se déplacer chez ses fournisseurs pour valider les nouvelles machines investies. 

  • Maîtrise technique, rigueur, recherche d’un travail de qualité
  • Capacité de synthèse et de présentation
  • Capacité à travailler en équipe projet pluridisciplinaire
  • Maîtrise de l’Anglais  
  • Il sait « écouter » et conseiller
  • Il aime découvrir, créer, il est curieux

Carrière :

La fonction de responsable procédé est ouverte aussi bien aux techniciens qu’aux ingénieurs.
Les techniciens sont plus proches des machines, les ingénieurs peuvent encadrer des équipes de quelques techniciens.
Le jeune diplômé commence sa carrière sur un procédé puis peut évoluer vers d’autres procédés plus complexes.
Il pourra ensuite évoluer vers les carrières de la Qualité ou vers des filières « expertise ».

Salaire :

Salaire indicatif du débutant :

  • A partir de 1900 € brut mensuel pour un technicien et 2300 € brut mensuel pour un ingénieur.
  • Responsable produit
  • Responsable composants
  • Responsable fabrication
  • Opérateurs de fabrication

Accès au métier

  • Bac + 2 : Technicien puis formation continue pour accéder au statut cadre
  • Bac + 5 : Diplôme d’ingénieur ou Université

Parcours des formations

Formations aux métiers du spatial, un site actualisé proposé par l’ISSAT et ses partenaires

Chez Thales Alenia Space, Sylvie Valloggia est responsable de Procédés de Fabrication.
© Thales Alenia Space

Métiers du Spatial ©2020