Les métiers

Ingénieur Optique

Dans le domaine spatial, l’ingénieur Optique (homme ou femme) est en charge de mener les études d’ingénierie optique sur des instruments des satellites d’observation. Il peut s’agir de caméras d’observation de la terre, de spectromètres imageurs (c’est-à-dire un appareil de mesure permettant de décomposer et analyser la lumière reçue) ou d’instruments « actifs »  qui envoie un rayon laser et analyse les propriétés du faisceau de lumière renvoyé vers son émetteur.

L’ingénieur Optique peut aussi travailler sur des équipements optiques embarqués sur d’autres satellites.

Par exemple :

  • Le senseur stellaire qui reçoit et analyse la lumière des étoiles et qui sert à connaitre l’orientation des satellites,
  • Le terminal optique utilisant des lasers permettant de communiquer entre deux satellites.
Optique satellite

L’instrument d’optique du satellite Pleiades à la fin de son intégration.
Cet instrument travaille dans le visible et le proche infra-rouge.

L’ingénieur Optique est notamment responsable de la définition, de la construction et de la maîtrise en orbite de la performance de l’équipement optique. Il dispose de logiciels permettant de concevoir des chaînes fonctionnelles optiques en étant extrêmement précis sur les exigences de positionnement et de stabilité des différents composants optiques. L’ingénieur optique réalise des modèles physiques pour évaluer la performance en orbite en fonction des conditions opérationnelles.

L’ingénieur optique est aussi responsable de l’approvisionnement de composants ou de sous-systèmes. Il écrit la spécification, suit les développements et les essais de performance.

Il participe aux phases d’intégration, au développement des moyens sol optiques, à la réalisation des essais de performance et à l’exploitation de ces essais. Cette phase d’essai utilise des instruments de mesure spécifiques.

Lors des phases de validation en vol, il peut intervenir en cas d’anomalie.

L’ingénieur intervient au sein d’une équipe de conception en début de projet puis au sein d’une équipe de tests pour valider le bon fonctionnement des différents équipements en ambiance spatiale avant la mise en opération réelle.

Il travaille soit sur des instruments, soit sur des équipements élémentaires.

Il doit être à même de faire :

  • du Calcul (conception, budget de réalisation, analyse des résultats, évaluation rapide),
  • du Conseil notamment aux architectes systèmes,
  • de l’Expertise (analyse des études des fournisseurs),
  • des Tests (préparation suivi et résultats).

L’activité professionnelle de l’ingénieur Optique s’exerce dans le domaine des charges utiles et des expérimentations du spatial utilisant des technologies optiques.
Les applications associées sont : observation de la terremétéo, et exploration de l’univers.

Dans la très grande majorité des cas, le travail s’effectue au sein d’une équipe.

L’ingénieur travaille dans son bureau ou dans un laboratoire technique (salle équipée dans un environnement adéquat pour réaliser des caractérisations et des maquettes expérimentales) ou en salle d’intégration et de tests.

L’ingénieur est amené à voyager en France, en Europe et dans le monde.

  • Compétence en optique, physique;
  • Maîtrise technique, rigueur et précision;
  • Capacité à travailler en équipe et à communiquer;
  • Capacité relationnelle, pour trouver les meilleurs compromis et solutions avec les autres interlocuteurs;
  • Maîtrise de l’Anglais  

Carrière :

Le jeune diplômé commence sa carrière sur des cas simples, puis prend progressivement en charge des objets plus complexes nécessitant la gestion d’équipes. Il pourra ensuite évoluer vers les carrières « responsable instrument », « chef de projet« , « ingénieur qualité image« .

 

Salaire :

Salaire indicatif du débutant :

A partir de  2700 euros brut mensuel.

  • Responsable instrument
  • Architecte optique
  • Architecte chaîne de détection

Accès au métier

  • Niveau bac + 5
    • Diplôme d’écoles d’ingénieurs ou Université

Parcours des formations

Formations aux métiers du spatial, un site actualisé proposé par l’ISSAT et ses partenaires

Métiers du Spatial ©2020