Les métiers

Responsable de Gestion de Configuration

Les processus de réalisation des systèmes spatiaux très complexes et faisant intervenir un grand nombre d’acteurs engendrent une quantité importante de données techniques à produire, gérer et maintenir.

Une parfaite traçabilité de ces données permet de garantir la maîtrise du programme.

Le responsable de Gestion de Configuration assure cette mission de traçabilité tout au long du cycle de vie du système spatial.

L’activité professionnelle du Responsable de la gestion de configuration s’exerce dans tous les domaines du spatial : satellites, lanceurs, systèmes sols, vols habités.
Les applications associées sont : observation de la terre, télécommunication, positionnement et navigation, météo, exploration de l’univers, et expérience en micropesanteur.

Le responsable de Gestion de Configuration (homme ou femme) recense tous les constituants, du moindre écrou jusqu’au système spatial complet lui-même. Il recense également toute la documentation produite permettant de décrire tous les constituants et le système spatial complet.

Le responsable de gestion de configuration enregistre aussi :

  • Les demandes d’évolutions du projet entre le besoin initial tel que décrit dans le contrat et la réalité du terrain.
  • Les anomalies rencontrés lors des tests et leur état (ouvert, corrigé, clos)

Ses tâches principales sont :

  • Ecrire et mettre en oeuvre le plan de gestion de configuration qui décrit comment le projet va assurer la traçabilité de chaque composant.
  • S’assurer que ce plan est aussi mis en place chez les fournisseurs
  • Enregistrer chaque version d’un composant matériel, logiciel ou documentaire
  • Animer, organiser les commissions où sont analysées les demandes de changement et les anomalies.

Le responsable de Gestion de Configuration exploite des bases de données sur ordinateur. Il travaille dans l’équipe programme en interface avec les achats et le client.

Le métier est en très forte évolution vers la maîtrise d’outils informatiques de plus en plus sophistiqués.

Pour exercer ce métier, il faut :

  • de la rigueur,
  • un bon sens de l’organisation,
  • de réelles capacités à comprendre les processus d’entreprise.

De bonnes capacités rédactionnelles sont appréciables afin de décrire les processus à faire appliquer.

Le goût pour les technologies de l’information est indispensable dans ce métier en perpétuelle évolution.

Carrière :

De nombreux responsables de Gestion de Configuration sont issus de filières techniques. Ils ont souhaité évoluer vers les métiers du management de programme. Ils sont alors formés directement par l’entreprise.

Par la suite ils peuvent continuer dans d’autres métiers du management de programme, contrôleur de projet (planning, gestion des coûts) ou des filières techniques (ingénierie, qualité…)

 

Salaire :

Salaire indicatif du débutant

  • Technicien 1800€ brut mensuel
  • Ingénieur 2300€ brut mensuel
  • Ingénieur / technicien Gestion de configuration
  • Ingénieur / technicien Gestion des Processus et Méthodes
  • Ingénieur / technicien Gestion de documentation

Accès au métier

Il existe actuellement deux principaux niveaux de formation pour ce métier, à bac + 2 ou 3 et à bac + 5. Mais la tendance est au recrutement de jeunes de plus en plus qualifiés.

Niveau bac + 2

  • BTS productique et traitement de l’information

Niveau bac + 3

  • Licence pro PLM

Niveau bac + 5

  • Diplôme des écoles d’ingénieurs généralistes : INSA, ENSI, ICAM…..etc

Parcours des formations

Formations aux métiers du spatial, un site actualisé proposé par l’ISSAT et ses partenaires

Nos partenaires

Lycée de l'EspaceCNESAirbusThales Alenia SpaceArianeGroupIngénieurs Pour l'EcoleIRT St Exupery ISSATGIFASUIMM--

Métiers du Spatial ©2020

Recherche