Les métiers

Ingénieur / Technicien Intégration-Essais

L’ingénieur ou le technicien Intégration/Essais (homme ou femme) intervient dans la phase de la fabrication d’un lanceur ou d’un satellite et/ ou des sous-systèmes (plateforme, charge utile).

Il a pour responsabilité de :

  • Coordonner les activités d’intégration c’est-à-dire les activités d’assemblage des différentes parties
  • Etablir la logique d’intégration et le planning associé
  • Conduire les tests suite à l’assemblage en simulant l’environnement du satellite dans l’espace (vide, température, vibrations par exemple)
  • Analyser les résultats et les transmettre aux équipes de développement
  • Fournir un support pour l’acceptation par le client

Il peut participer à la campagne de lancement en intégrant le satellite sur le lanceur et en participant aux opérations de lancement.

L’activité professionnelle des ingénieurs ou techniciens Intégration / Essais s’exerce dans tous les domaines du spatial : satellites, lanceurs, systèmes sols, vols habités.
Les applications associées sont : observation de la terre, télécommunication, positionnement et navigation, météo, exploration de l’univers, et expérience en micropesanteur.

Très diversifiée :

Selon ses compétences, le technicien ou ingénieur Intégration/Essais peut travailler dans des domaines tels la mécanique, l’électronique, les hyperfréquences, l’optique …

Il définit les plans et exécute les procédures d’assemblage et d’intégration des différents éléments du véhicule spatial en respectant les spécifications d’interface.

Il prépare les essais dont il est responsable, en participant à la rédaction des procédures et à la définition des outillages qu’il utilisera.

Il réalise les différents essais en simulant l’environnement du satellite dans l’espace.

Il déroule les procédures de tests.

Si les essais ne sont pas satisfaisants, une analyse des origines des anomalies avec les équipes de conception permet de définir les corrections ou modifications à apporter. Il faudra ensuite recommencer les tests !

Il prépare la campagne de lancement et peut participer aux opérations de lancement sur le pas de tir.

L’ingénieur ou technicien d’essais travaille généralement en ‘’salle blanche” (propre de poussière et à température et hygrométrie contrôlée).

Il met en oeuvre les moyens d’essais adaptés à chaque spécialité : vibration, acoustique, vide thermique, champ électromagnétique …

Il travaille en relation avec le bureau d’études pour définir les montages d’essais et avec l’ingénierie du projet pour vérifier et valider les performances obtenues.

Les premiers essais ont lieu dans des salles « blanches » d’intégration, puis le satellite est testé dans un centre d’essai où sont localisés des moyens industriels lourds (caisson de simulation du vide spatial …), et enfin sur le site de lancement. Dans ce cadre-là, l’ingénieur/technicien peut être amené à travailler plusieurs semaines sur un site de lancement, à l’autre bout du monde !

La plupart des postes nécessitent un travail en horaires décalés ou en équipes successives (en 3 X 8 par exemple).

Pour exercer ce métier, rigueur, sens de l’organisation et des méthodes, capacités d’analyse et de synthèse sont des qualités nécessaires.

Le technicien d’essai effectue un travail de précision qui exige de la minutie.

Pour traquer la moindre anomalie, programmer des essais ou analyser des résultats, mieux vaut avoir un esprit logique et faire preuve de réactivité.

Les ingénieurs / techniciens d’essai sont en général spécialisés dans un des domaines suivants : mécanique, thermique, électronique, informatique, automatique, optique…

Le goût pour les nouvelles technologies est un plus.

Carrière :

Le technicien/ingénieur Intégration/Essais est amené à appréhender les différentes dimensions et composants d’un véhicule spatial. Ceci peut lui permettre d’évoluer vers d’autres métiers de l’entreprise, en conception, en production d’équipements, en ingénierie.

Le technicien peut évoluer vers des fonctions cadre comme chef de groupe, ingénieur d’essai…

 

Salaire :

Salaire indicatif du débutant

  • Technicien 1800€ brut mensuel
  • Ingénieur 2300€ brut mensuel
  • Technicien / Ingénieur de mesures
  • Technicien / Ingénieur d’essai
  • Technicien Contrôle qualité
  • Technicien de bureau d’études
  • Technicien Production équipements

Accès au métier

La tendance est au recrutement de jeunes de plus en plus qualifiés.

Pour un technicien

  • Diplôme IUT ou BTS : électronique, mécanique, mesures physiques …

Pour un ingénieur

  • Diplôme des écoles d’ingénieurs ou Universités : électronique, mécanique, optique…

Parcours des formations

Formations aux métiers du spatial, un site actualisé proposé par l’ISSAT et ses partenaires

Olivier Simonella, responsable d’assemblage, d’intégration et de tests au CNES à Toulouse parle de son parcours et de son métier.

Nos partenaires

Lycée de l'EspaceCNESAirbusThales Alenia SpaceArianeGroupIngénieurs Pour l'EcoleIRT St Exupery ISSATGIFASUIMM--

Métiers du Spatial ©2020

Recherche