En bref

Les acteurs de la Défense

Le Président de la République a fait du domaine spatial une priorité pour notre défense.
Le ministère des armées, dispose de moyens de surveillance et de communication par satellites.

Ces moyens permettent d’identifier et de caractériser les actes inamicaux ou hostiles et de repérer l’ennemi. Puis si nécessaire ils peuvent permettre d’anticiper, de planifier et de guider nos forces et d’assurer les communications lors de manœuvres militaires sur le terrain. Ces moyens spatiaux stratégiques sont protégés par des systèmes de surveillance et de sécurité.

Armée de l'Air et de l'Espace

Ces moyens consacrés au domaine spatial de défense sont placés sous l’autorité de l’armée de l’Air et de l’espace depuis le 1er septembre à Toulouse.
Le ministère des Armées devient un opérateur spatial à part entière : les satellites militaires seront à terme contrôlés et commandés par les équipes militaires en toute autonomie.
Les systèmes satellitaires militaires sont de plus en plus sophistiqués et à la pointe des nouvelles techniques et technologies. Les équipes en charge des opérations et de la maintenance sont spécifiquement formées.

Syracuse IV

Syracuse IV, système de communications militaires impliquant 2 satellites de 3,5t chacun à lancer en 2021.
Notifié par la DGA à Thales Aliena Space et Airbus Defence & Space

FORMATION MILITAIRE

Au sein de la défense, les femmes et les hommes peuvent s’engager à différents niveaux d’études et de se former.
Les élèves militaires ne paient pas leur formation, ils sont rémunérés mais s’engagent à servir l’État sur une durée spécifique.
La base du métier est celle de militaire, mais on peut se spécialiser dans différents corps de métiers et différents niveaux, par exemple :

  • Pour se renseigner et rejoindre éventuellement les écoles de la Défense
  • Pour découvrir les métiers du Spatial dans l’Armée de l’Air et de l’Espace  

Métiers du Spatial ©2020