Accueil > Voir les fiches métiers > Ingénieur-e Technico-Commercial-e
 


L'Espace, champ d'innovations

Des métiers passionnants
au service des Hommes, de la Terre et de la recherche scientifique

quel métier du spatial est fait pour moi ?

Rechercher par :

Centres d'intérêt

Cocher une ou plusieurs cases

Tout désélectionner

Aider, conseiller

Avoir des sensations fortes

Concevoir, utiliser les technologies modernes

Convaincre, négocier

Défendre, secourir, surveiller

Diriger, décider

Enquêter, rechercher, analyser l'information

Etre indépendant

Exercer un métier artistique ou créatif

Fabriquer, construire

Faire du commerce

Faire un travail de précision

Informer, communiquer

Manier les chiffres

Me déplacer souvent

Organiser, gérer

Pratiquer les langues vivantes

Préserver l'environnement

Réparer

Travailler à l'étranger

Travailler un matériau

lancer la recherche

Matières

Cocher une ou plusieurs cases

Tout désélectionner

Optique

Electricité

Electromagnétisme

Energie

Mécanique

Mathématiques

SVT

Chimie

Informatique

Français

Langues

Economie

lancer la recherche

ok

Ingénieur-e Technico-Commercial-e

Présentation

L'ingénieur-re technico-commercial est en charge du marketing jusqu'à la livraison de tout élément de l'activité spatiale. Il doit posséder une double compétence :
  • commerciale pour l'élaboration et la négociation des offres, et des contrats.
  • technique pour la compréhension et la satisfaction des besoins clients.

Domaines professionnels
L'activité professionnelle s'exerce dans tous les domaines du spatial :satellites, lanceurs, systèmes sols, vols habités.
Les applications associées sont : observation de la terre, télécommunication, positionnement et navigation, météo, exploration de l'univers, et expérience en micro pesanteur.

Synonymes et métiers associés

Commercial, responsable ventes, responsable contrats.

Nature du travail

Il assure la prospection des clients qu'il doit convaincre et avec qui il va négocier le contrat.
Il analyse précisément les besoins de son client, lui propose des solutions adaptées et élabore l'offre commerciale en coordination avec les différentes équipes techniques et autres partenaires.
Il est responsable de la partie commerciale de la proposition en cohérence avec les aspects techniques et économiques
Il négocie les contrats avec le support des responsables juridiques et financier.
Il contribue à la définition des politiques produits et prix de la société.
Il veille à assurer un rôle promotionnel de sa société pour fidéliser les clients.

Conditions de travail

Le cadre de travail
L'ingénieur-re technico-commercial travaille en étroite relation avec les équipes techniques de la société et le service marketing. Ces échanges sont indispensables pour comprendre les caractéristiques des produits et pouvoir les expliquer ensuite aux clients.

Privilégiant le contact direct, il passe beaucoup de temps à nouer des contacts et visiter ses clients. Une mobilité et une disponibilité à toute épreuve font partie des conditions du métier. Il peut voyager en France, en Europe et plus largement dans le monde entier selon la zone géographique qu'il couvre et dont il a la responsabilité.

Les entreprises et les organisations
En France une agence spatiale, le CNES est en charge du développement du secteur spatial pour le programmes gouvernementaux. En Europe, l'agence spatiale européenne ESA gère les programmes européens et fédère des agences nationales.
Les entreprises industrielles se classent en trois grandes catégories : les maitres d'œuvre de systèmes, les sociétés responsables de id="glo_26" class="tt">sous systèmes et les PME qui fournissent une part importante des produits et équipements.

Les laboratoires et centres de recherches qui sont des contributeurs et/ou utilisateurs des applications spatiales proposent souvent les mêmes métiers.

Localisation
En France, le secteur spatial est principalement implanté dans les régions Midi Pyrénées, Ile de France, PACA, Aquitaine ainsi qu'en Guyane.
Les activités industrielles se déroulent dans un contexte national et européen impliquant une relation fréquente avec des pays de l'Union Européenne.

Vie professionnelle

Dans le monde du satellite, la dominante technique est forte. Aussi les commerciaux s'ils sont recrutés parfois parmi les étudiants des écoles de commerce, peuvent être aussi des ingénieurs projet ou d'affaire, qui, participent souvent aux négociations, et évoluent peu à peu vers ce métier.

Un jeune technico-commercial peut négocier la fourniture d'éléments de l'activité spatiale (équipements, logiciels sous-systèmes), puis après quelques années d'expérience il peut être responsable de la négociation de charges utiles de satellites voire de satellites complets ou de systèmes. Il peut prendre des postes de responsables d'équipe commerciale ou responsable commercial de zone export.

Il peut aussi évoluer vers les métiers du marketing ou des achats ou de la stratégie.

Compétences

Pour exercer ce métier, il faut savoir mener une négociation, avec aisance relationnelle, diplomatie et sens de la persuasion.

Ses connaissances techniques doivent lui permettre de bien connaître le produit qu'il vend. Il doit pouvoir rendre accessible son savoir technique à ses clients.

Ses clients étant souvent internationaux, la maîtrise de l'anglais est indispensable.

Autonome dans l'organisation de son travail, il doit répondre des objectifs commerciaux définis au préalable. La pression du chiffre ne lui laissant guère de répit : mieux vaut, dans ces conditions, avoir les nerfs solides...

Rémunération

Salaire indicatif du débutant
2300 € brut mensuel

Accès au métier

Il existe actuellement deux principaux niveaux de formation pour ce métier, à bac + 3 et à bac + 5. Mais la tendance est au recrutement de jeunes de plus en plus qualifiés. Les diplômés des écoles supérieures de commerce (bac + 5) semblent les mieux adaptés.

Niveau bac + 3
  • Licence pro spécialisée;
  • Diplôme des écoles de commerce généralistes dépendant des chambres de commerce et d'industrie (CCI).

Niveau bac + 5
  1. Diplôme des écoles supérieures de commerce : entrée sur concours, directement après le bac (général) ou, le plus souvent, après une classe préparatoire, ou encore en admission parallèle (avec un bac + 2, + 3, + 4 sur concours) ;
  2. Diplôme des écoles d'ingénieurs : avec une double compétence. Par exemple, une spécialisation commerciale ; Master pro des secteurs commerce-commerce international, vente ou management.

- Parcours des formations

- Les formations aux métiers du spatial


Facebook