Accueil > Le spatial aujourd'hui > Un environnement particulier > Contraintes thermiques
 


L'Espace, champ d'innovations

Des métiers passionnants
au service des Hommes, de la Terre et de la recherche scientifique

quel métier du spatial est fait pour moi ?

Rechercher par :

Centres d'intérêt

Cocher une ou plusieurs cases

Tout désélectionner

Aider, conseiller

Avoir des sensations fortes

Concevoir, utiliser les technologies modernes

Convaincre, négocier

Défendre, secourir, surveiller

Diriger, décider

Enquêter, rechercher, analyser l'information

Etre indépendant

Exercer un métier artistique ou créatif

Fabriquer, construire

Faire du commerce

Faire un travail de précision

Informer, communiquer

Manier les chiffres

Me déplacer souvent

Organiser, gérer

Pratiquer les langues vivantes

Préserver l'environnement

Réparer

Travailler à l'étranger

Travailler un matériau

lancer la recherche

Matières

Cocher une ou plusieurs cases

Tout désélectionner

Optique

Electricité

Electromagnétisme

Energie

Mécanique

Mathématiques

SVT

Chimie

Informatique

Français

Langues

Economie

lancer la recherche

ok

Contraintes thermiques

 
début de l'article : Contraintes thermiques

Pour les concepteurs, un problème se pose : maintenir les équipements dans une zone de température qui permet la performance et le confort d'utilisation.
Différents éléments extérieurs au satellite compliquent la chose :
  • le soleil : il génère au voisinage de la Terre des flux variables selon les saisons (environ 1500 W/m²) qui peuvent faire évoluer la température des parties exposées jusqu'à + 100°C
  • le fond du ciel : ce rayonnement arrivant de toutes les directions du cosmos a une température de quelques Kelvin et peut, en l'absence du soleil, faire descendre la température jusqu'à -150 °C
  • les objets célestes :  ils créent des flux thermiques (la Terre par exemple influence les satellites en orbite basse)
  • l'atmosphère : ponctuellement des effets aérothermiques se produisent lors des lancement ou des retours sur Terre.


Le comportement thermique des éléments du satellite est largement dépendant de la nature de la surface externe et/ou du revêtement utilisé.


Spécifications de températures de quelques équipements du satellite SPOT 4 © CNES
 



Facebook