Accueil > Le spatial aujourd'hui > Un environnement particulier > Contraintes de lancement
 


L'Espace, champ d'innovations

Des métiers passionnants
au service des Hommes, de la Terre et de la recherche scientifique

quel métier du spatial est fait pour moi ?

Rechercher par :

Centres d'intérêt

Cocher une ou plusieurs cases

Tout désélectionner

Aider, conseiller

Avoir des sensations fortes

Concevoir, utiliser les technologies modernes

Convaincre, négocier

Défendre, secourir, surveiller

Diriger, décider

Enquêter, rechercher, analyser l'information

Etre indépendant

Exercer un métier artistique ou créatif

Fabriquer, construire

Faire du commerce

Faire un travail de précision

Informer, communiquer

Manier les chiffres

Me déplacer souvent

Organiser, gérer

Pratiquer les langues vivantes

Préserver l'environnement

Réparer

Travailler à l'étranger

Travailler un matériau

lancer la recherche

Matières

Cocher une ou plusieurs cases

Tout désélectionner

Optique

Electricité

Electromagnétisme

Energie

Mécanique

Mathématiques

SVT

Chimie

Informatique

Français

Langues

Economie

lancer la recherche

ok

Contraintes de lancement

 
début de l'article : Contraintes dues au lancement

On identifie les différents « Cas de charges » auxquels doit survivre la structure du satellite :

  • L'allumage des boosters (cas Ariane V) : Vibrations à basse fréquence selon les 3 axes
  • Le décollage : bruit acoustique dont le spectre couvre de quelques Hz jusqu'à plusieurs milliers de Hz provoquant ainsi des contraintes sur des objets dont la taille peut varier de quelques millimètres (cas des composants électroniques par exemple) jusqu'à plusieurs mètres (cas des réflecteurs d'antennes ou des générateurs solaires)
  • Les rafales de vent sur le lanceur pendant la traversée de l'atmosphère : Vibrations transitoires à basse fréquence 
  • Les séparations d'étages et phases d'arrêt de poussée : phénomènes transitoires de fréquence variable 
  • Le largage de la coiffe devenue inutile après quelques minutes donne lieu à des chocs mécaniques sévères conséquence du découpage pyrotechnique d'une tôle épaisse de quelques millimètres sur des longueurs de plusieurs mètres …

Ces contraintes sont bien connues et donnent lieu, aussi bien chez le constructeur de satellite qu'au niveau de l'autorité « Lanceur », à de nombreuses analyses correspondant aux différents cas de charge décrits.

Néanmoins le risque est toujours présent :

  • A chaque nouvelle mission satellite qui diffère un peu de la précédente 
  • Ou même en fonction du comportement du lanceur qui est loin d'être reproductible d'un tir à l'autre 

Malgré une expérience forte de plusieurs dizaines de mise à poste nous ne sommes pas à l'abri d'une défaillance pendant cette phase de lancement.

 



Facebook