Accueil > Applications concrètes > Surveillance de l'Environnement
 


L'Espace, champ d'innovations

Des métiers passionnants
au service des Hommes, de la Terre et de la recherche scientifique

quel métier du spatial est fait pour moi ?

Rechercher par :

Centres d'intérêt

Cocher une ou plusieurs cases

Tout désélectionner

Aider, conseiller

Avoir des sensations fortes

Concevoir, utiliser les technologies modernes

Convaincre, négocier

Défendre, secourir, surveiller

Diriger, décider

Enquêter, rechercher, analyser l'information

Etre indépendant

Exercer un métier artistique ou créatif

Fabriquer, construire

Faire du commerce

Faire un travail de précision

Informer, communiquer

Manier les chiffres

Me déplacer souvent

Organiser, gérer

Pratiquer les langues vivantes

Préserver l'environnement

Réparer

Travailler à l'étranger

Travailler un matériau

lancer la recherche

Matières

Cocher une ou plusieurs cases

Tout désélectionner

Optique

Electricité

Electromagnétisme

Energie

Mécanique

Mathématiques

SVT

Chimie

Informatique

Français

Langues

Economie

lancer la recherche

ok

Surveillance de l'Environnement

 
Copernicus
La surveillance environnementale est un sujet très important pour que notre Terre reste habitable. L'Europe a lancé le programme COPERNICUS (ancien GMES - Global Monitoring for Environment and Security) pour développer des outils et services novateurs, alliant techniques spatiales, terrestres et aéroportées qui permettront de mieux gérer notre planète.



Faune

Pour protéger la biodiversité, il est nécessaire de comprendre la vie des animaux en connaissant leurs déplacements, leur natalité, leur adaptation au milieu environnant. Le système ARGOS suit environ 4500 oiseaux, 2000 mammifères terrestres et 1800 animaux marins. De plus, souvent, ces animaux aident à collecter des données dans des milieux où l'Homme n'a pas beaucoup d'accès.

Sauver le grand hamster en France ©CNES

Eléphants de mer ©CNES


aménagement du terrotoire 
 
Que ce soit pour la construction d'un pont, d'une autoroute ou l'implantation d'une industrie, les modifications du paysage, les contraintes naturelles, humaines et économiques doivent être prises en compte.
La précision des mesures effectuées par les géomètres se font actuellement par satellite.
La construction du viaduc de Millau (12) s'est faite avec l'aide du GPS et d'EGNOS.
Les images fournies par les satellites permettent à l'IGN (Institut national de l'information géographique et forestière) de compléter l'imagerie aérienne sur le territoire national et ainsi de nous fournir des cartes très précises. Les Systèmes d'Information Géographique (SIG) utilisent les données satellitaires pour le positionnement et la cartographie.

  Urbanisation ©CNES

  Viaduc de  Millau ©CNES
viaduc de Millau


Pollutions

La pollution de notre environnement a bien des sources différentes mais est toujours un problème crucial qui impacte tout le monde.
Elle peut se trouver dans l'atmosphère : cendre de volcans  -  polluants d'origine anthropique...
La pollution au sol peut aussi être vue par satellite : marée noire en mer, polluants dans les rivières, déchets. Les satellites sont mobilisés pour venir en aide aux secours mais aussi pour identifier les pollueurs.
La pollution lumineuse a un impact insoupçonné sur les écosystèmes (reproduction de la flore, vol des oiseaux migrateurs,…) mais aussi sur l'Homme car elle rompt l'alternance naturelle du jour et de la nuit.
Toutes ces pollutions peuvent être analysées et suivies en étudiant les données satellite. 

Nuage de cendres  ©CNES

Marée noire  ©CNES

Pollution de l'atmosphère  ©CNES
IASI
Le sondeur infrarouge  IASI donne les valeurs des polluants dus à l'Homme dans l'atmosphère tels que le CO et le SO2, l'ammoniac (NH3) et des aérosols de sulfates d'ammonium.

Climat et océans

Le  climat impacte notre environnement et son étude est très importante pour anticiper les changements climatiques. De nombreuses recherches sont faites sur le sujet en particulier à l'aide des données des satellites de météorologie mais aussi en étudiant le comportement des océans qui influence le climat. 


Le changement climatique par CNES

SARAL  ©CNES
Satellites météo  MeteoFrance utilise les données des satellites pour faire les prévisions météo et pour étudier le climat.
L'ESA en collaboration avec Eumetsat  va lancer la nouvelle génération de satellites MTG-S qui ont une imagerie de pointe, de nouvelles capacités de sondage infrarouge et de détection globale des éclairs ainsi qu'une capacité nouvelle d'analyse de la chimie atmosphérique et d'identification des concentrations de gaz tels que l'ozone et le dioxyde d'azote.



 



Facebook